Vie du lycée

Bilan CVL pour l’année 2021-2022

Par admin csilyon, publié le mardi 12 juillet 2022 16:14 - Mis à jour le mardi 12 juillet 2022 16:17

22 juin 2022

            Il faut tout d’abord noter que le CVL a dû fonctionner sans fond propre cette année. Pour une raison pas encore très claire (probablement les perturbations liées au Covid-19), aucune demande de fond n’a été faite à l’Académie et aucun projet n’était prévu pour cette année scolaire.

Durant cette année, le CVL a donc effectué les projets suivants :

  • Décoration du sapin de Noël
    • La MDL ne voulant pas payer, contrairement aux années précédentes, le sapin a été pris en charge financièrement par une association de professeurs (à vérifier), geste qu’ils ne semblent pas vouloir réitérer l’année prochaine. Si l’on veut refaire un sapin, il faudra donc probablement chercher en avance des sources alternatives.
  • Participation aux préparations de l’anniversaire de la CSI :
    • Le CVL a fait la communication aux élèves avec des posts et un questionnaire dans lequel les élèves pouvaient proposer leurs projets.
      • Ceci s’est révélé peu efficace car nous ne savions ni l’ampleur ni les moyens que voulait mettre l’établissement, ni une date approximative des célébrations. Les élèves paraissent cependant enthousiastes.
    • Une référente titulaire (Lylia) et une référente suppléante (Salomé) ont été nommées.
  • Participation à la commission d’aménagement
    • 4 membres CVL se sont portés volontaires pour faire parti de cette commission qui s’est réunie une fois.
      • Cependant, à cause de problèmes médicaux liés ou non au Covid, aucun des élèves n’a pu participer.
  • Préparation de la Prom’
    • Ceci fut, avec l’intégration des secondes, le plus gros projet du CVL. La Prom’ était organisée conjointement avec la MDL. Le CVL a aidé pour la communication via son compte Instagram ainsi qu’à l’organisation préalable. Les membres CVL volontaires (8)  se sont réunis avec la MDL et se sont divisé les tâches qui incluent : l’achat de décorations et de nourritures, la communication avec l’administration et les parents d’élèves, la prise de contact avec les vendeurs de pizza et l’agence de sécurité ainsi que la vente de gâteaux et de tickets pour le Prom’.
    • Avant, pendant et après la soirée, les membres CVL ont aidés à l’organisation et au bon déroulement de la Prom’.
    • Défaillance/choses à revoir:
      • Les personnes en état d’ébriété auraient sûrement dû être mises dehors.
      • La vente de tickets à des personnes non autorisées par la MDL a compliqué les 24h précédant la Prom’.
      • Les vestiaires auraient dû être surveillés dès le début, ils l’ont été dès leur réouverture à partir de 22h45.
      • Il y a eu un petit manque de communication entre certains membres CVL et la MDL sur l’achat de certaines décorations (l’achat étant fait par des membres CVL avec l’argent de la MDL). Dans le futur, les achats les plus importants devront être fait sous la supervision d’un membre de la MDL (ou par un membre des 2 associations).
    • L’organisation préalable s’est globalement très bien déroulée avec, contrairement à certaines années précédentes, une très bonne entente entre MDL et CVL.
  • Intégration des secondes de Gabriel Rosset
    • Le sujet de l’intégration des secondes de G. Rosset fut d’abord soulevé à la première (et unique) réunion officielle en mars 2022, avec l’accord de la Proviseure qui nous a conseillé des Escapes games et des matchs de foot mixtes. Nous voulions aussi rencontrer les collégiens et leur CVC pour discuter de leurs potentielles appréhensions quant à leur rentrée à la CSI. Cependant, au fur et à mesure de réunions et des discussions, notre CPE a graduellement soulevé des points qui allaient contre le projet initial. Malheureusement, ces suggestions ont été faites tardivement. Surtout, nous avions deux opinions contradictoires au sein de l’administration, l’une de la CPE et l’autre de la CDE, ce qui a créé beaucoup de confusion. Nous sommes donc allés rencontrer le CVC de G. Rosset, une réunion qui aurait pu mieux se dérouler.
      • Il y a d’abord eu un manque de préparation de beaucoup de personnes, une réunion préparatoire était organisée mais seules 6 personnes sont venues sur les 12 qui sont allés à G. Rosset.
      • Cela a donc créé un manque de coordination dans notre message.
      • Ensuite, nous n’avons pas pensé la présence de la CPE nécessaire, même si elle avait été notifiée lors de la réunion, ce qui s’est révélé être une erreur. Tout cela pointe un problème plus large, la nécessité de la présence d’un ou plusieurs adultes qui gèrent le CVL.
      • De plus, durant la réunion, plusieurs erreurs ont été faites telles que la transmission d’informations fausses ou une description de la vie à la CSI à mon sens éloignée de la réalité.
      • Enfin, il y a eu un emballement pour ce projet au cours de cette réunion, durant laquelle des propositions qui devaient être évoquées comme de potentiels projets à élucider en concertation avec l’administration (du lycée et collège), ont été présentées comme des propositions prêtes et approuvées.
    • Il semble qu’après cette réunion et le récapitulatif de la CPE, le CVL (et peut-être même la CPE) a compris qu’il fallait une plus grande présence des adultes. Après tout cela et suite aux propositions de la CPE ainsi que l’aide des stagiaires, il y a eu un déblocage au sein du CVL, qui a pu proposer du tutorat ainsi que des activités de prérentrée. Ces remarques pointent le fait qu’avec un cadre apporté par des adultes, le CVL a pu bien fonctionner.

 

Certains projets ont également été proposés mais n’ont pas été accomplis, comme les journées à thème ou le match de foot, des projets qui ont été mentionnés par plusieurs personnes et qui semblaient faire l’unanimité mais qui n’ont jamais eu de personne désignée pour les prendre en charge.

Commentaires généraux sur le déroulement de l’année :

            Il faut avouer que ce CVL a été marqué par un manque d’investissement d’une partie de ses membres et en particulier, de beaucoup de terminales qui représentent plus de la moitié du CVL et qui possédaient une certaine expérience quant au fonctionnement du CVL. Son fonctionnement a donc été délégué à un tiers (voir un quart) des membres du CVL motivés mais qui étaient tous nouveaux. La mise en place du CVL a ainsi mis un peu plus de temps que prévu.

Ce n’est pas pour dire que les terminales ou d’autres ne se sont jamais investis car ils l’ont fait, mais de manière occasionnelle sur les projets qui les intéressaient.

Nous devons bien-sûr noter quelques exceptions.

 

            De plus, il y a eu un manque d’engagement de la part des membres adultes du CVL. Hormis la CPE et occasionnellement les parents d’élèves (qui nous ont notifiés en début d’année qu’ils pouvaient potentiellement apporter une aide financière), les membres adultes du CVL n’ont rien fait. Ils sont venus à l’unique réunion officielle de l’année (il aurait probablement fallu en faire plus et surtout plus tôt), mais ils n’ont jamais essayé de nous aider ou même de nous contacter pour savoir ce que l’on faisait.

 

Recommandations pour l’année prochaine :

           

Une plus grande tutelle des adultes (que ce soit la CPE ou d’autres membres adultes du CVL).

            Une réunion officielle en début d’année pour définit le rôle de chacun, ou encore pour trouver des adultes référents.

            Un recrutement qui se base davantage sur l’envie de s’impliquer et non sur l’inscription sur le dossier.

            L’adoption d’un règlement intérieur pour définir clairement les attentes et le fonctionnement du CVL (ex : réunions mensuelles, bi-mensuelles, trimestrielles, attribution des rôles, etc…).

            La désignation de responsable(s) en début d’année pour chaque projet.

 

 

Gustave BERNARD

Vice-président